Toxine botulique



Toxine Botulique, combattez vos rides

Si la correction des rides dynamiques de la partie supérieure du visage est l’indication majeure de la toxine botulique (rides du lion, rides frontales et rides de la patte d’oie), il y a aussi beaucoup de possibilités au niveau du tiers moyen et inférieur du visage et du cou. Mais la pratique de ces injections, plus délicate, nécessite un opérateur expérimenté, connaissant de façon très approfondie l’anatomie des muscles de ces régions, leurs fonctions, les actions antagonistes exercées sur d’autres muscles, en particulier au niveau de l’équilibre complexe de la balance buccale. Une dose excessive, un point d’injection inapproprié, un défaut de centrage peuvent être facilement responsable d’effets secondaires indésirables. Cependant, les résultats obtenus, souvent avec des doses plus faibles qu’à la partie supérieure du visage, peuvent être très satisfaisants, notamment dans l’effacement des rides Bunny, l’amélioration des plis d’amertume, de la peau d’orange du menton, l’atténuation des rides radiées péribuccales, du pli labio-mentonnier, la correction du sourire gingival, des asymétries faciales.

Au cou, il est possible d’estomper les cordes platysmales, les rides transversales et au décolleté, les rides obliques. On peut aussi améliorer l’ovale du visage par le Néfertiti lift. La toxine botulique, dans la région moyenne et inférieure du visage est souvent complémentaire d’autres techniques esthétiques, en particulier le comblement.

Le Néfertiti lift

Les cordes platysmales postérieures, moins visibles que les cordes antérieures, peuvent cependant lors de la contraction des platysmas attirer vers le bas les tissus relâchés des joues et altérer l’ovale du visage. Leur neutralisation par la toxine botulique est le principe du « Néfertiti lift ».

Un effet mini lift avait été constaté par quelques auteurs, avec relèvement des commissures buccales, amélioration de l’ovale du visage, élévation et remise en tension de la peau du cou, mieux drapée au niveau du contour mandibulaire.

Notez qu’il est possible d’agir sur la balance abaisseurs élévateurs au tiers inférieur du visage pour corriger des petits problèmes au cas par cas, comme par exemple relever une pointe de nez tombante, un sourire gingival, un plissé soleil ou un menton avec un aspect de peau d’orange.

Le fripé « MésoBotox »

Des injections intradermiques très superficielles, multiples et de très faible volume, au double de la dilution standard (MésoBotox), améliorent de façon inconstante l’aspect du fripé du visage et du décolleté. Le mécanisme d’action serait une diminution de la tension des myofibrilles dermiques et ainsi retendre le visage.